Projet d’alphabétisation familiale (Family Literacy Project – FLY)

Profil de pays: Allemagne

Population

82,726,000

Langue officielle

Allemand

Dépenses publiques totales d’éducation en % du PNB

4,81 (2011)

Taux d’alphabétisme des adultes (15 ans et plus, 1995-2005)

Femmes : 99 %
Hommes :99 %
Total : 99%

Sources

Présentation générale du programme

Titre du programmeProjet d’alphabétisation familiale (Family Literacy Project – FLY)
Organisation chargée de la mise en œuvreInstitut du land pour la formation des enseignants et le développement scolaire (Landesinstitut für Lehrerbildung und Schulentwicklung) du ministère de l’Éducation, Hambourg. Dans sa phase initiale, l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL) a soutenu la conception et la mise en œuvre du projet.
Langues d’enseignementallemand
Partenaires de financementPendant la phase pilote (2004-2009), le projet était financé à parts égales par la Commission du gouvernement fédéral et des länder pour la planification de l’éducation et la promotion de la recherche (BLK) et la cité-État de Hambourg. Depuis 2009, le ministère de l’Éducation de Hambourg s’est chargé de l’expansion du programme avec 25 nouvelles écoles chaque année.
Date de création2004

Historique et contexte

Hambourg, la deuxième plus grande ville d’Allemagne, compte une part significative de résidents immigrés ou de citoyens d’origine étrangère. En 2006, par exemple, 15 % de la population totale résidant à Hambourg (soit 258 225 personnes sur 1 754 182) n’étaient pas allemands, tandis que 26,8 % étaient issus de l’immigration. De plus, 48 % des habitants de six ans et moins étaient issus de l’immigration. Les grands groupes d’immigrés viennent notamment de Turquie (23 %), de Pologne (22,6 %), d’Afghanistan (5,3 %), d’Iran (3,4 %), de Russie (3 %) et du Ghana (2,1 %). La diversité ethnique de Hambourg se manifeste également dans les grandes religions du monde qui y sont représentées, christianisme, islam, judaïsme et hindouisme. La diversité ethnique et religieuse de la ville représente un défi pour la mise en place de services d’éducation adéquats. Ce défi est rendu encore plus complexe par le fait que de nombreux parents manquent des compétences suffisantes en lecture et écriture pour aider leurs enfants dans leur apprentissage. En particulier, de nombreux immigrés adultes sont analphabètes fonctionnels, et sont donc dans l’incapacité de participer activement et efficacement au développement éducatif de leurs enfants. Les enfants issus de familles immigrées sont par conséquent plus susceptibles que les autres d’avoir des difficultés à l’école.

Image

C’est pour répondre aux difficultés que les enfants rencontrent dans leur éducation (particulièrement les enfants issus de milieux sociaux défavorisés et de familles immigrées) que l’Institut de l’UNESCO pour l’éducation (IUE) et l’Institut du land pour la formation des enseignants et le développement scolaire (Landesinstitut für Lehrerbildung und Schulentwicklung) ont lancé le Projet d’alphabétisation familiale en 2004. Ce projet a été financé par la Commission du gouvernement fédéral et des länder pour la planification de l’éducation et la promotion de la recherche (BLK) et la ville de Hambourg en tant que partie intégrante du Programme de promotion des enfants et jeunes adultes issus de l’immigration (FörMig : Förderung von Kindern und Jugendlichen mit Migrationshintergrund). En 2010, le projet a reçu le prix d’alphabétisation UNESCO Roi Sejong.

Projet d’alphabétisation familiale (Family Literacy Project – FLY)

Le projet FLY est un programme d’alphabétisation familiale intergénérationnelle qui cible les parents, les enfants en âge préscolaire, allant à l’école maternelle ou ayant commencé l’école primaire, ainsi que les enfants qui ont besoin d’un enseignement adapté. Une grande part des personnes ciblées sont issues de communautés socialement défavorisées. Le projet vise à développer les compétences des parents et de leurs enfants en lecture, écriture, expression orale, écoute et créativité. Il prétend également établir des liens solides entre les processus d’apprentissage à l’école maternelle, à l’école et dans le foyer en : - aidant les parents à intensifier les activités d’alphabétisation à la maison et en leur permettant d’aider leurs enfants à faire leurs devoirs ; - formant les professeurs d’école à gérer des classes composées d’enfants issus de différentes cultures, encourageant et en soutenant l’interaction et la coopération entre les parents et le personnel enseignant des écoles maternelles et écoles afin de renforcer les capacités d’apprentissage des enfants.

Le projet a d’abord fait l’objet d’une phase pilote avec sept écoles et deux écoles maternelles situées dans des quartiers défavorisés de Hambourg, habités en majorité par des immigrés. D’autres écoles ayant manifesté un intérêt croissant, le projet a depuis été lancé dans 25 autres écoles. L’expansion du projet a également été facilitée par un travail en réseau efficace avec d’autres organisations, notamment des centres d’éducation des adultes qui avaient des missions similaires ou connexes. Le programme d’enseignement du projet FLY, qui est essentiellement le résultat du travail continu des facilitateurs, met l’accent sur les thèmes suivants :

Image

Buts et objectifs

Le projet vise à :

Mise en œuvre du programme

La mise en œuvre du programme se base sur la formation efficace des enseignants des écoles et écoles maternelles, qui sont les principaux facilitateurs du programme, ainsi que sur la participation active et l’engagement des adultes dans leur double rôle de parents et éducateurs. Le programme fournit aux enseignants et parents une formation spécialisée qui assure l’efficacité et la pérennité du projet. Au terme de la phase pilote du projet en 2009, la ville de Hambourg (Behörde für Schule und Berufsbildung – service de l’enseignement et de la formation professionnelle) a fourni chaque année à 25 écoles situées dans des quartiers défavorisés des ressources supplémentaires pour organiser des activités d’alphabétisation familiale et de formation des enseignants.

Image

Formation des enseignants

Le programme nécessite deux facilitateurs par école. L’Institut du land pour la formation des enseignants et le développement scolaire de Hambourg organise des séances de formation mensuelles pour les enseignants des écoles et écoles maternelles, dont la plupart sont des éducateurs spécialisés dans le développement du langage. En tant qu’acteurs principaux d’un programme intergénérationnel, les enseignants reçoivent une formation sur un vaste éventail de sujets ou thèmes concernant les enfants et les adultes, ainsi que sur les méthodes d’enseignement de l’alphabétisation. La formation met également l’accent sur la sensibilisation aux différences culturelles afin que les enseignants puissent répondre de façon adéquate aux besoins d’enfants et d’adultes appartenant à différentes ethnies et religions. L’Institut du land crée également des opportunités pour que les enseignants de plusieurs écoles puissent partager leurs expériences et améliorer ainsi leurs compétences professionnelles.

Image

L’engagement de la communauté : formation et participation des parents

Le projet repose sur un principe de base : la famille constitue le tremplin fondamental pour la durabilité de l’apprentissage et de l’éducation des enfants. Dans le cadre du projet FLY, les parents sont traités comme des partenaires à part entière, et sont donc encouragés à jouer un rôle actif dans la planification et la mise en œuvre des activités du programme. Cela prend place à trois niveaux différents.

Image

Image

Méthodes d’enseignement-apprentissage

Le concept d’enseignement s’adapte aux circonstances de l’école et des participants au programme. En général, les méthodes employées mettent l’accent sur un enseignement-apprentissage participatif axé sur l’action et les processus. Lors des classes communes parent-enfant, les participants sont activement encouragés à travailler ensemble dans le processus d’apprentissage, ainsi que dans la confection des supports d’apprentissage. Par exemple, les parents écrivent, lisent et parlent d’histoires familiales personnelles avec leurs enfants tandis que les enfants participent à des séances de chant et de danse. Supports d’enseignement et d’apprentissage Pour favoriser une alphabétisation durable dans un contexte multilingue, le programme FLY emploie un éventail de supports d’enseignement et d’apprentissage simples, axés sur l’action et utiles pour les participants. Ces supports sont principalement produits par les participants, avec l’aide des facilitateurs, et servent à l’apprentissage à l’école et au domicile. Les principaux supports d’enseignement et d’apprentissage sont décrits ci-dessous.

Image

Suivi et évaluation

Le projet FLY a été évalué par l’Institut du land pour la formation des enseignants et le développement scolaire. Le processus d’évaluation visait à déterminer les bénéfices du programme à l’aide de méthodes quantitatives et qualitatives, qui comprenaient :

Impact

Défis

Le plus grand défi qui s’est présenté à ce jour est lié au manque d’expérience des enseignants des écoles primaires et maternelles dans le domaine de l’alphabétisation familiale et de l’éducation des adultes. De plus, la plupart des enseignants n’avaient que peu d’expérience dans le travail avec des parents de différentes origines socioculturelles. Une formation intensive des enseignants dans l’alphabétisation familiale et l’éducation interculturelle et des adultes a donc été nécessaire lors des premières étapes du projet afin de relever ces défis. D’autres défis se sont présentés, avec notamment une participation irrégulière des parents au programme en raison de leurs obligations familiales. Il était également difficile d’atteindre les parents des familles les plus défavorisées, car ils étaient souvent également les plus isolés socialement. Il a donc fallu déployer des trésors de ressources et de créativité pour favoriser une participation régulière des parents.

Leçons apprises

Pérennité

Étant donné le succès du projet depuis ses débuts, les parents, en coopération avec les écoles, ont entrepris des activités concertées afin d’obtenir un financement institutionnel au-delà de la première période de financement (2004-2009). Cependant, le meilleur indicateur de la pérennité du projet se manifeste peut-être dans le renforcement de la coopération entre les parents et les écoles, ainsi que dans l’engagement actif des parents dans les activités scolaires et l’éducation de leur enfant. Nous espérons donc que, la mise en œuvre du programme ne coûtant pas cher, la solidité de l’engagement des parents garantira son existence sur le long terme.

L’incorporation du projet FLY aux programmes d’intégration pour les immigrés de la ville indique que les partenaires stratégiques font confiance au projet pour répondre aux défis des communautés immigrées et socialement défavorisées. La ville de Hambourg a d’ailleurs qualifié le projet FLY d’ « élément central dans le cadre des approches actives possibles » pour les immigrés (voir : Hamburg Action Concept for the Integration of Immigrants, 19 février 2006). La cité-État de Hambourg a donc décidé d’étendre la durée du programme, qui atteindra 25 écoles par an jusqu’à 2013, et d’intégrer cette approche à son projet de coopération « Kita und Schule » (école maternelle et école).

Sources

Contact

Dr. Gabriele Rabkin
Conférencière, chef du projet
Institut du land pour la formation des enseignants et le développement scolaire, Hambourg
Felix-Dahn-Strasse 3, 20357 Hambourg
Téléphone : +49-40428842-517
E-mail : Gabriele.Rabkin (at) li-hamburg.de
Site web : http://li-hamburg.de/

Dernière mise à jour: 14 novembre 2011