Saakshar Bharat Mission

Profil de pays: Inde

Population

1 210 193 422 (2011)

Pauvreté (Population vivant avec moins de 1.25 dollar par jour)

42 % (2005)

Langue officielle

Hindi et anglais

Dépenses publiques totales d’éducation en % du PNB

4.1

Taux net d’admission dans l’enseignement primaire (2005–2010)

95 %

Taux d'achèvement du primaire

90 %

Taux d’alphabétisme total des jeunes (15 – 24 ans, 2005 – 2010)
  • Femmes : 74%
  • Hommes : 88%
  • Total : 81%
Taux d’alphabétisme des adultes (15 ans et plus, 2005–2010)
  • Femmes : 51%
  • Hommes : 75%
  • Total : 63%
Sources statistiques

Présentation générale du programme

Titre du programmeSaakshar Bharat Mission
Organisation chargée de la mise en œuvreDépartement de l’enseignement scolaire et l’alphabétisation, Ministère du développement des ressources humaines, Gouvernement de l’Inde
Date de création2009

Vue d'ensemble

Saakshar Bharat est le projet d'alphabétisation national du département de l'enseignement scolaire et de l'alphabétisation (DSEL), parrainé au niveau central et qui met l'accent sur l’accroissement de l'alphabétisation des femmes en Inde. Le projet a été lancé par le Premier ministre lors de la Journée internationale de l'alphabétisation, le 8 septembre 2009. Son objectif est de réduire de façon significative le nombre d'adultes analphabètes en Inde et de promouvoir au sein des communautés la création d’un environnement qui encourage l'apprentissage tout au long de la vie.

Alors que le recensement de 2011 a montré que l'alphabétisation de l'Inde a atteint 74,04 %, soit une augmentation de 9,2 % par rapport au recensement de 2001, le taux d'alphabétisation des femmes continue d'être nettement inférieur, à 65,46 % par rapport au taux pour les hommes qui est de 82,14 %. L'objectif du programme est de réduire cette disparité entre les sexes et de réaliser ainsi l'objectif gouvernemental de 80 % d'alphabétisation. Cet objectif sera atteint grâce à des programmes d'alphabétisation de base pour plus de 70 millions de personnes, dont 60 millions de femmes.

Saakshar Bharat Mission

La mission a pour objectif la promotion et le renforcement de l'apprentissage des adultes, en s’adressant à ceux qui ont manqué l'occasion d'accéder à l'éducation formelle ou de la terminer. Outre l'alphabétisation de base / éducation de base, la mission couvre la formation professionnelle et le perfectionnement des compétences, les sciences appliquées et les sports. Grâce à son approche Saakshar Bharat est décrit comme un « programme populaire », dans lequel le gouvernement agit en tant que facilitateur et fournisseur de ressources, mais travaille en étroite collaboration avec les communautés locales afin d'adapter le programme à leurs besoins.

Une campagne à l'échelle nationale a eu lieu pour faire connaître et mettre en évidence la valeur de ce programme, notamment dans la récente vidéo promotionnelle qui propose des célébrités nationales chantant une chanson à propos de la mission avec un thème de Bollywood <http://www.youtube.com/watch ? v = k7AOXQY9iLM>.

Cibles

La mission met l’accent sur les femmes et les adolescents, mais sans exclusivité – le genre est inclus en liaison avec la caste, l'ethnie, la religion et le handicap. Le programme met un accent particulier sur les populations des zones rurales où l'analphabétisme peut être plus élevé. Pour chaque groupe de discussion et chaque région, il y a une cible, une approche, et une stratégie spécifique, en raison de l’approche communautaire adoptée.

Objectifs

La mission a quatre objectifs:

1. Apprendre à lire, écrire et compter à ceux qui sont dépourvus de ces compétences. Cela consiste leur permettre d’acquérir ces compétences de base. Il s’agit également d’aider la personne à comprendre comment parvenir à un développement personnel et communautaire, et à s'attaquer aux causes de la pauvreté.

2. Fournir un diplôme équivalent au système éducatif formel et fournir un apprentissage pour les néo-alphabètes au-delà de l'alphabétisation de base. Cela offre des possibilités de formation complémentaire aux néo-alphabètes adultes, qui peuvent obtenir une qualification qui leur donne accès à de nouvelles études. Du point de vue de l'apprentissage à vie, cet aspect est l'un des facteurs les plus importants.

3. Assurer un enseignement professionnel. La transmission aux apprenants de programmes pertinents de développement des compétences est essentielle à l'amélioration de leurs conditions de travail et de vie. Ce résultat est obtenu grâce à la phase de formation professionnelle qui offre de la formation en matière de développement des compétences aux adultes non-alphabétisés et néo-alphabètes en fonction de leur contexte local et des besoins personnels du groupe d'apprentissage.

4. Promouvoir une société de l'apprentissage en offrant des possibilités de formation continue pour néo-alphabètes adultes. L'aspect éducation permanente du programme crée un environnement d'apprentissage durable où les néo-alphabètes continuent à faire usage de leurs compétences et à les améliorer. Cela se fait par la mise à disposition de bibliothèques et de salles de lecture, basées dans les centres d'éducation des adultes. Ces installations accueillent également des cours thématiques de courte durée sur des questions telles que la santé, la nutrition et l'environnement, conformément aux exigences de la population locale. Le programme utilise toute une gamme de documents imprimés achetés localement et pertinents pour la communauté.

Centres d'éducation des adultes (CEA): Lok Shiksha Kendra

Les centres d'éducation des adultes sont le bras opérationnel du Saakshar Bharat, responsable de l'organisation et de la mise à disposition des cours. Les centres d'éducation des adultes sont établis dans les Gram Panchayats (l'autorité locale au niveau du village) sur la base d'un centre pour une population de 5000 habitants. Un CEA est mis en place dans chaque village et est occupé par deux Preraks (coordinateurs) salariés, dont au moins une femme. Cela reflète la volonté de favoriser et de renforcer l'égalité des sexes dans le programme, y compris sa mise en œuvre, la planification et les structures de gestion. Le centre offre divers services, l'inscription, un lieu d'enseignement, une bibliothèque et une salle de lecture. Il est également utilisé comme centre pour la promotion et la pratique du sport, de l'aventure et des activités culturelles.

Pour assurer l'alphabétisation fonctionnelle aux adultes analphabètes, on a adopté une approche « campagne de masse ». Un éducateur en alphabétisation (bénévole) qui est un résident local agit comme mobilisateur, formateur et enseignant et est responsable de l’enseignement de la lecture et de l’écriture en moyenne à 8-10 apprenants. Dans un Gram Panchayat on organise autant de centres d'éducation des adultes que nécessaire pour couvrir les adultes non alphabétisés dans différents domaines. Les alphabétiseurs reçoivent une formation - avant et pendant leur scolarité.

Les programmes de formation continue

L'objectif global de création d’une société de l'apprentissage est rempli, un large éventail de programmes de formation continue est également organisé dans les Centres d'éducation des adultes, offrant la possibilité de maintenir l'alphabétisation à travers l'utilisation des livres, des médias et des TIC. Le programme vise à construire un système d’éducation permanente et institutionnalisée pour adultes, parallèlement au système d'éducation formelle. Les CEA sont importants pour cet objectif d'éducation des adultes dans la perspective de l'apprentissage tout au long de la vie et pour la création d’une société alphabétisée.

La mise en œuvre du programme

Des TIC tels que la radio et la télévision ont été utilisées pour aider à la diffusion des connaissances du programme au sein des populations concernées.

Le programme comprend un Contenu de base (CB) basé sur le Cadre Général de Programme National pour l'éducation des adultes et un Contenu d'intérêt local (CIL), qui sont produits dans la langue locale dominante. Le matériel d'apprentissage est développé à partir de l'identification des besoins et des intérêts des apprenants pour garantir qu’il soit pertinent. Sur la base de ces sujets des matériels sont élaborés par des éducateurs pour adultes et des experts en la matière. Ils sont examinés au cours de rencontres au niveau national par le comité d'assurance de la qualité. Après la finalisation, le matériel est testé sur le terrain et révisé pour amélioration avant de finalement devenir matériel pédagogique normalisé.

Parallèlement à l'alphabétisation, le contenu de base encourage la prise de conscience des valeurs telles que la démocratie et l'égalité entre les sexes. En outre, le contenu pertinent au niveau local est lié à la subsistance et aux réalités socioculturelles de l’apprenant, portant sur des questions telles que la santé et l'hygiène, l'agriculture, l'élevage et l'autonomie locale. Les apprenants reçoivent généralement 300 heures de cours pour atteindre le niveau d'alphabétisation de base.

Le programme est mis en œuvre par des bénévoles situés dans leurs centres d’alphabétisation des adultes.

Perfectionnement professionnel du personnel

Saakshar Bharat doit utiliser un grand nombre d'éducateurs bénévoles en alphabétisation pour aider à atteindre l'objectif global de 70 millions d'alphabétisés.

Le programme met l'accent sur le développement de ses ressources humaines à travers la formation continue de ses enseignants, animateurs d'alphabétisation et superviseurs. Un personnel clé au niveau du district reçoit une formation en gestion et des enseignants volontaires reçoivent une formation continue en langues locales, en méthodologie et en pratique de l'enseignement aux adultes. Au cas où des bénévoles qualifiés ne sont pas résidents dans un village particulier, des instructeurs peuvent être engagés en dehors du village ou de la communauté pour vivre avec la communauté et offrir un enseignement didactique. En moyenne, un enseignant résident sera tenu d'enseigner à 30 apprenants au cours d'une année. Grâce à cette approche, le centre fonctionne 7 à 8 heures par jour et les groupes d'apprenants suivent des cours pendant quelques heures ou plus en fonction de leur temps libre.

Evaluation

L’évaluation et la certification des niveaux de compétences des néo-alphabètes est une caractéristique essentielle de la mission Saakshar Bharat. Sur une période de 3 ans, l'Autorité Mission nationale d'alphabétisation (AMNA) a évalué et certifié 14 438 004 adultes pour leurs compétences en lecture, écriture et calcul. Les apprenants peuvent prendre part à des tests d'évaluation deux fois par an en mars et août, concernant leurs compétences en lecture, en écriture et en arithmétique. Il s’agit de tests externes d’une durée de 3 heures basés sur des directives encadrées par l'Institut national de la scolarité ouverte (NIOS). Des évaluations sont également conçues pour évaluer la prise de conscience des apprenants en ce qui concerne les questions sociales et l'environnement travail-vie personnelle. Les certificats sont délivrés dans les 60 jours et tous les résultats sont disponibles sur le site Web NIOS. L'évaluation a pour but de reconnaître leurs réalisations et permettre aux apprenants de prendre part à des possibilités en matière de formation continue.

Organisation et financement

L’obligation redditionnelle, la transparence et la décentralisation ont été des éléments essentiels du processus de planification et de gestion.

Le budget total du programme entre 2009 et 2012 a été de 1,2 milliard US $, avec le gouvernement national fournissant 75 % des fonds, et les gouvernements de district couvrant les 25 % restants. L'affectation de ces fonds pour l'alphabétisation de base est basée sur le nombre d'adultes analphabètes dans chaque district. Tous les districts ayant un taux d'alphabétisation des adultes de 50 % ou moins (recensement de 2001) ont été couverts par ce programme.

La mission a conçu un système complet et transparent de gestion financière favorisant la reddition des comptes, assurant une disponibilité ininterrompue des fonds, facilitant la réglementation et le suivi des flux de ressources. Ceci est particulièrement important en termes de responsabilité pour les dépenses publiques. Pour répondre à cette exigence un système de gestion de fonds et de comptes a été mis en place. Ce modèle possède un système de flux financier, un système bancaire sur mesure, un système de comptabilité en ligne, et un SIS (Système d’information et de suivi). Le système de flux financier supprime l'exigence de la présentation de rapports manuels car les détails des dépenses de fonds sont disponibles en ligne. Il assure le suivi en temps réel et la disponibilité de fonds suffisants pour toutes les agences de mise en œuvre. Le système permet aussi d'identifier les bons acteurs et les retardataires en termes de dépenses. Le système de comptabilité en ligne assure que les organismes d'exécution de la mission reçoivent toujours des subventions en cas de besoin, que les fonds ne sont pas restés inactifs, et que les agences d'exécution entretiennent des comptes réguliers et crédibles.

Alors que le financement est coordonné avec un modèle très centralisé, la mise en œuvre du programme est décentralisée. Chaque district est responsable de la planification régionale et pour chaque organisme local (Gram Panchayat). Les institutions Panchayat Raj (PRI), sont la principale agence d'exécution au niveau du district, du bloc et du Gram Panchayat. Elles sont responsables de l'établissement et de la mise à disposition des structures pour le Lok Shiksha Kendra (Centres d'éducation des adultes). Cependant, toutes les parties prenantes, en particulier au niveau de la communauté, ont leur mot à dire dans la planification et la mise en œuvre du programme. Les autorités villageoises sont responsables de la préparation de la planification financière de l'éducation au niveau du village.

Le plan prévoit la réalisation d'une enquête auprès des ménages dans chaque village, la collecte de données, la mobilisation de masse, les calendriers de formation, l'approvisionnement et la distribution de matériel d'apprentissage, l'évaluation des résultats d'apprentissage, les exigences budgétaires. L’agrégation des plans de village mène à la préparation du plan de l'État et, finalement, du plan national.

Suivi et évaluation

La gestion efficace de la mission dépend d’un suivi robuste et en temps réel. Chaque niveau de gouvernance est responsable du suivi et de l'évaluation de toutes les unités qui se trouvent en dessous.
Il y a une grande complexité dans la gestion de Saakshar Bharat en raison de son ampleur, impliquant près de 200 000 agences d'exécution. Pour couvrir une base d'apprentissage aussi importante, le National Informatics Centre (NIC) a mis au point le système WePMIS (Système Informatique d’Information et de Suivi), un système personnalisé basé sur le Web pour la planification, le suivi, et l’analyse d’impact. Ce système permet aux Centres d'éducation des adultes de mettre à jour des informations sur l'état d'avancement de chacun des cours, des tuteurs et des apprenants en ligne, en améliorant l'efficacité des évaluations de l'impact du programme. Depuis 2011 toutes les données en ligne sont accessibles au public, ce qui encourage l’engagement et la compréhension des progrès accomplis dans un domaine donné. Cela facilite les réactions des citoyens en fournissant des informations sur les apprenants inscrits, y compris l'évaluation et la certification. Grâce au système de commentaires en ligne, la situation sur le terrain peut être convenablement évaluée et les interventions correctives prises par les gestionnaires de programmes à leurs niveaux respectifs. Une formation au WePMIS a été dispensée aux utilisateurs à tous les niveaux. Les infrastructures informatiques telles que les ordinateurs et la connectivité à large bande jusqu’au niveau bloc ont été mises à disposition. Ces installations doivent maintenant être étendues à l'échelle du village.

Impact

Dans la période 2009-2012 le programme s'est étendu à 372 districts. La majorité des Etats du pays ont appliqué avec succès Saakshar Bharat, conformément au cadre détaillé dans la section Structure organisationnelle de ce rapport. 170 000 installations telles que les bibliothèques et les zones de lecture ont été mises en place dans le cadre de la phase de formation continue du programme. En 3 ans, l'Autorité Mission nationale d'alphabétisation (AMNA) a évalué et certifié 14 438 004 adultes pour leurs compétences en lecture, en écriture et en calcul.
Par ailleurs, en Inde l'alphabétisation connait une certaine amélioration. Le recensement de 2011 a montré que l’alphabétisation est passée de 64,84 % en 2001 à 74,04 % en 2011 et l'écart d'alphabétisation entre hommes et femmes a été ramené de 21,59 % en 2001 à 16,68 % en 2011. Toutes les régions de l'Inde ont presque, sans exception, fait état d'une hausse des taux d'alphabétisme de 2001-11. Le nombre total d'analphabètes a diminué de 304 150 000 à 272 950 000. Avant Saakshar Bharat il y avait la Mission nationale d'alphabétisation, à partir de laquelle il s'est développé. En tant que réalisateur clé pour l'alphabétisation, nous pouvons dire que le Saakshar Bharat a été couronné de succès.

Défis et solutions

La Commission de planification du 12e plan quinquennal (2012-17) a recommandé que les structures des programmes existants, ainsi que les organismes de soutien en matière de ressources, soient remodelés, renforcés et alignés sur les objectifs de l'éducation permanente et l'alphabétisation. Le programme doit se transformer de « mission » d'alphabétisation en un système régulier et permanent d'éducation des adultes. La participation active des pouvoirs publics à tous les niveaux administratifs le rendrait plus efficace. Les États jouent un rôle clé dans l'établissement du réseau des institutions nécessaires pour que cette transformation ait lieu.

Les volontaires pourraient recevoir davantage d'incitations car ils donnent de leur temps pour de longues périodes afin d'améliorer l'alphabétisation des adultes.

Il pourrait également y avoir un renforcement de l’engagement actif avec les universités en vue de l’élaboration des critères scientifiques pour l’évaluation des résultats d'apprentissage des adultes aux différents stades de leur développement. Un consortium d'universités de renom et des instituts de recherche devra être identifié et engagé dans la recherche pour arriver à ce résultat.

Durabilité

L'alphabétisation des adultes est prévue dans le budget national au chapitre éducation. Des ministères tels que le ministère de la Santé et des Femmes et du développement de l'enfant fournissent aussi des fonds. 1,2 milliard de dollars ont été alloués pour le programme Saakshar Bharat pendant ses trois premières années. L'utilisation réelle des fonds, en raison d'une longue période de gestation consacrée aux préparatifs nécessaires à la mise en œuvre du programme, a été faible. Le programme doit être poursuivi au cours du 12e plan quinquennal (2012-17) dans son cadre initial. Une provision de 0,6 Milliards de $ US pour Saakshar Bharat a été faite dans le 12e plan quinquennal.

Sources

 * Saakshar Bharat, Centrally Sponsored Scheme, National Literacy Mission Authority, Ministry of Human Resource Development, Department of School Education & Literacy, Government of India, 2010/2012  * UIL Global LIFE Mid-term Evaluation Report 2006-2011 * 2012 Promotional video

Contact

Jagmohan Singh Raju
Joint Secretary (Adult Education) and Director General (NLMA)
Department of School Education & Literacy
Ministry of Human Resource Development
C Wing, Shastri Bhawan, New Delhi-110115 (India)
Phone: +91-11-23383451; Fax: 91-11-23782052